Je n'aime pas le sport, mais je le vis bien


Voilà, j'avoue tout, je n'aime pas le sport. Enfin, plus exactement, on ne s'aime pas. Peu importe lequel, j'ai eu beau en tester tout un tas, rien n'y fait, je n'accroche pas. Et pourtant, ce n'est pas la volonté qui manque. J'en avais même fait une résolution pour la rentrée. Etre mieux dans mon corps, me raffermir, un esprit sain dans un corps sain quoi. Mais voilà mon grand drame, je suis motivée les deux premières séances et après, elle arrive, plus redoutable que jamais, la flemme.

Oui, la flemme. Une flemme immense, celle qui fait que j'hésite deux secondes entre une bonne série et ma séance de TBC, un bain et un bon footing. Sauf que cette hésitation dure deux secondes, et que je finis bien souvent au chaud sous la couette. Voilà mon grand défaut, je suis flemmarde, enfin, surtout quand il s'agit de me bouger. Il faut dire que c'est tellement plus agréable de rester tranquilou devant le canapé avec des cookies et du lait. Au moins, je n'ai jamais de courbature, je suis à jour dans toutes mes séries (je commence d'ailleurs à être en panne de nouveaux épisodes), et surtout, je ne culpabilise pas.

Rien de pire que de faire du sport et essayer de s'entretenir, car qui dit essayer d'être en forme, dit parfois culpabilisation. Je le vois, quand j'ai envie d'une bonne glace ou d'un gâteau bien crémeux, rares sont les sportifs qui veulent bien m'accompagner dans mon péché. Mais moi, ma petite brioche, il faut bien que je l'entretienne, et puis elle me tient chaud.


Certains essaieront de me faire culpabiliser, mais d'un autre côté, si je ne mange pas ce troisième morceau de fromage et que je meurs foudroyée à l'instant, je mourrai frustrée. Alors autant mourir en paix vous ne croyez pas? Et puis, j'ai d'autres excuses en stock si jamais celle-là ne suffit pas. Ma préférée étant "je prends les escaliers au lieu des escalators" ou encore (celle-là est mythique) "je pars deux minutes en retard comme ça je fais de la marche rapide pour compenser". Une vraie femme active quoi : métro boulot dodo...

Qu'on soit sportif ou non, l'important est d'être bien dans sa peau, vous ne croyez pas ? Eh bien moi, j'ai choisi mon camp, celui de la gourmandise et du craquage tous les jours. D'ailleurs, au moment où je vous écris, j'hésite à entamer une nouvelle tablette de chocolat... Oui? Ah elle m'appelle, je vous laisse alors.

Bloggeusement vôtre,

Ludivine

6 commentaires

  1. + 10000 On ne peut que valider ! :) à part la danse, on fait pas grand chose ( meme si notre reve c'est de courir un semi marathon hahaha )

    XOXO LOVE

    Anthony & Noémie, bloggueurs amoureux et facétieux sur notrecarnetdaventures.com

    RépondreSupprimer
  2. Ahah enfin quelqu'un qui ose dire tout ça :P je suis tout pareil mais vu que j'ai 10kg de trop j'essaye quand même de m'y mettre un peu... espérons qu'un jour j'aime ça ! bises xo

    RépondreSupprimer
  3. Pas sportive du tout, je te rejoins à 300%...Moi aussi je suis une flemmarde et je préfère manger une délicieuse brioche que faire du sport pendant 3 h mdr

    bisous

    RépondreSupprimer
  4. Dans ton article, c'est incroyable comme je pense la même chose, dans les mêmes cas que toi. J'avais l'impression que tu avais écris cet article pour moi, voir que je l'avais écris, tellement il me correspond. Je me sens tellement moins seule maintenant, et j'en suis bien contente ! J'adore, j'adore, j'adore ! Et en passant, c'est si bien écrit :)

    Bonne journée à toi Ludivine. De Mandine, du blog http://mandinfinity.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  5. Ahah je penses que c'est bien de le voir en face ! C'est devenu une mode qu'on essaye de nous imposer aussi.. mais bon c'est quand même très bon pour la santé (eh si cracher ses poumons sous le froid c'est bien il parait ) ahah.
    EAT THAT CHOCOLATE BAR HONEY
    super article :)
    WWW.DJIWOO.COM

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article dans lequel je me reconnais totalement :-)

    RépondreSupprimer

Retour en haut