Protéger ses yeux des écrans : les e-polettes


Hello mes ptits loups,

Comment s'est passé votre week-end ? Pour ma part, chargé, mais c'est bien comme ça que je les aime. Il faut l'avouer, je ne tiens pas trop en place. Alors après un samedi photos avec les blopines, c'est un dimanche rédaction d'articles pour le blog. 



Je vous écris donc depuis mon canapé (leggings, thé et super chaussettes de rigueur), smart-phone et télévision pas très loin. Autant vous dire que je suis ultra-connectée, du réveil au coucher, aucun écran ne m'échappe. Le souci, c'est que tous ces écrans sont assez nocifs pour nos yeux. En effet, la lumière bleue des écrans excite notre cerveau et dérègle notre horloge biologique. Mauvais sommeil, mais plus que ça, puisque cette lumière excite précisément le thalamus, région du cerveau qui perçoit la douleur. D'où nos maux de tête et autres migraines en tout genre. Sauf que moi, je ne suis pas prête de laisser tomber mon téléphone (et les réseaux sociaux), et surtout mon ordinateur qui me sert tant pour mes études que pour le blog.
Heureusement pour l'écran addict que je suis, de super lunettes sont apparues sur le marché. On n'arrête pas le progrès, et ces dernières trouvailles permettent de protéger nos yeux de la lumière bleue des écrans, de favoriser le sommeil et surtout de prévenir de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge). Un peu sceptique au début, j'ai quand même voulu essayer. J'ai donc jeté mon dévolu sur les E-polettes de l'usine à lunettes, un opticien en ligne que je vous avais présenté cet été. Pas chères et très jolies, j'ai quand même attendu un peu avant de vous en parler, histoire de tester tout ça.
Bilan après deux semaines : Je dois avouer qu'au premier abord la sensation est bizarre. C'est comme si l'image n'était plus la même. D'un côté, c'est le cas, puisque notre œil va percevoir moins de lumière bleue. De l'autre, c'est un bilan plutôt positif, puisque je ressens moins de douleur après quelques heures derrière mon écran. Le seul vrai hic ? A mon grand drame, les e-polettes ne sont pas encore adaptées à la vue, je ne peux donc pas les porter en cours vu que je suis myope. Mais ils me l'ont promis, les opticiens de L'usine à lunettes planchent sur le sujet.
Alors si vous êtes écran addict comme moi, je ne peux que vous conseiller de tester ces verres. Que ce soit chez un opticien classique (traitement Crizal Prevencia chez Essilor par exemple) ou chez un opticien en ligne comme les e-polettes de L'usine à lunettes, n'hésitez pas à demander conseil à votre opticien ou ophtalmologiste. 
Je vous dis à très vite,
Bloggeusement (et écran-addictement) vôtre,
Ludivine

1 commentaire

  1. J'ai choisi les mêmes que toi pour mon article sur mon blog, elle te vont très bien. Pareil j'étais déçue que les lunettes ne soient pas à ma vue.

    RépondreSupprimer

Retour en haut