Survivre aux révisions de partiels (quand on n'a pas envie de s'y mettre)


Hello mes chats,

Aujourd'hui, je vous ai préparé un petit article qui parlera bien aux étudiant(e)s. En effet, la saison des révisions de partiels a commencé, et Dieu sait comme nous sommes tous impatients d'en être débarrassés. Débarrassés oui, mais évidemment en espérant ne pas tomber en rattrapage, sous peine de devoir reprendre les révisions. Alors pour passer cette période comme il se doit, je me suis dit qu'un petit article sur mes astuces pour réussir ses partiels vous plairait. Enfin, quand je dis réussir, c'est un bien grand mot. Je pense que survivre à cette période serait plus exacte. Non pas que je prétende être une gourou des révisions, mais je pars du principe que tous les bons plans sont à partager, n'est-ce pas ? Alors voici comment je survis depuis quelques années à cette dure période. 

1 - Apprendre à se connaître 

Avant de commencer toutes ces semaines intensives (ou juste ces quelques jours), il faut apprendre à se connaître. Je m'explique. Il est évident qu'avant de se lancer dans les révisions, il faut savoir comment on apprend et ce qui marche le mieux pour nous. Que ce soit au niveau du rythme de révisions, mais aussi au niveau du support tel que les fiches, la couleur ou non, etc. Pour ma part, je vous avoue que la dernière minute et le stress sont les plus bénéfiques (rires), mais chacun son rythme. Quand je vois que tout le monde a déjà commencé et que je me contente de noter dans mon agenda qu'il faut que je m'y mette... Enfin, ce n'est pas maintenant que je commence à stresser, alors inutile pour moi d'ouvrir un cours. J'ai encore largement le temps de faire de magnifiques fiches colorées, tellement belles que j'ai envie d'en tapisser mes murs (humour quand tu nous tiens). Evidemment, l'auto-dérision aide beaucoup à faire face à cette période si dure de la vie d'étudiant, vous l'aurez compris.  

2 - Investir

Non, ce n'est pas une blague. Pour être prêt, il faut réviser dans de bonnes conditions. Des boules Quies, des feutres de toutes les couleurs, des tonnes de petits carnets, un agenda, un desk planner, tout ce qui vous permettra d'être au mieux pour vos révisions (ou de crâner à la BU, c'est possible aussi). Et puis, ce qu'il faut vous dire, c'est que ça vous donne une excuse pour aller faire du shopping. Oui maman, j'ai encore dépensé 30 euros chez Hema, mais comprend-moi, j'avais vraiment besoin de ces feutres, de ces 4 carnets et de ce classeur. Mon avenir est en jeu. Meilleure excuse de tous les temps, et vous vous sentirez plus léger (de quelques euros évidemment). Par contre, ça marche avec les parents, mais je ne suis pas sûre que vous pouvez amadouer votre banquier comme ça. A tester.

3 - S'organiser

Après le shopping, il est temps de vous organiser. Si vous vous connaissez suffisamment, vous savez combien il vous faut à peu près de temps pour arriver jusqu'au bout. Alors on retrousse ses manches, et on planifie ses révisions : telle semaine reprendre les cours, tel jour ficher telle matière, etc. Le but est de s'organiser au mieux pour ne pas se sentir débordé, mais surtout, pour s'accorder des moments de pause. Vous êtes du matin ? Et si vous mettiez votre réveil plus tôt pour commencer du bon pied? Pour ceux du soir, profitez de la journée pour souffler par exemple. L'essentiel est d'avancer à votre rythme. Et inutile de vous comparer à vos camarades de révisions, ce ne serait qu'une source supplémentaire de stress.

4 - Souffler 

Prendre du temps pour souffler est LA règle d'or pour réviser correctement. Je pourrais vous sortir toutes ces études qui ont montré que les pauses sont essentielles pour apprendre, mais concrètement, qui les lirait. Non, moi, je vous parle d'expérience. Personnellement, je ne peux pas passer des semaines (ou quelques jours du moins) coupée du monde, des réseaux sociaux et de tout loisir sous prétexte que je dois réviser. Il est loin le temps de la prépa aux concours où la seule pause que je m'accordais était les petits muffins du dimanche. Non, maintenant, on est à la fac, on est grands, on peut souffler un peu. Que ce soit sortir boire un verre, aller faire du sport, ou faire de la cuisine, peu importe, il faut s'aérer l'esprit. Petites pauses ou plus grandes, évidemment ça dépend encore du rythme que l'on préfère.

5 - S'entourer

Ma dernière règle, c'est être bien entouré. Que ce soit de personnes qui sont dans la même galère, ou juste de personnes qui nous permettent de penser à autre chose. Personnellement, j'adore aller boire un verre avec des amis, et faire des rencontres. La dernière a même duré deux ans (rires). Bon, ça ne vaut pas grand chose, mais toutes ces personnes, que ce soient des copines de révisions qui nous soutiennent dans notre galère, ou maman qui répond au coup de téléphone de détresse, ce sont des personnes qui nous permettre de "survivre à cette dure période". Et les pancakes de maman du dimanche matin sont une source inconditionnelle de motivation pour se lever pour réviser.

Vous l'aurez compris, chacun a ses petites méthodes pour se motiver à réviser. Pour ma part, je dois vous avouer que la rédaction de cet article m'a donné le petit coup de pied qu'il me fallait pour me lancer ! Bon courage donc pour vos révisions, et à très vite pour de nouveaux articles,

Ludivine

Aucun commentaire

Retour en haut