Mes lectures intemporelles


Hello mes chats,

Comment allez-vous en ce mois capricieux ? Pour ma part, je dois dire que le blog rencontre quelques soucis techniques. Je commence à croire que mes mésaventures de shooting (photos perdues, photos floues, appareil en panne, etc.) sont comme un signe pour passer à autre chose. Mais c'était sans compter sur ma motivation de l'extrême ! Ce ne sont pas quelques péripéties qui vont m'arrêter. "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire", autant vous dire que je ne suis pas près de baisser les bras. 

Aujourd'hui donc, pas de look à vous poster, mais ce n'est que partie remise puisque j'ai tout plein d'idées d'articles en stock. Je n'en avais jamais parlé ici, mais s'il y a bien une passion qui ne me quitte pas depuis l'enfance, c'est bien la lecture. C'est que des livres, j'en ai dévoré un bon paquet il faut dire. La menace suprême de ma mère pour éviter que je fasse des bêtises a même été à un moment donné "Fais gaffe sinon je ne t'achète pas de nouveaux livres". Ô drame de mon enfance (rires). Je vous avais déjà partagé les musiques qui me mettaient la patate (ici) et je dois avouer que cet article vous avait pas mal plu. Alors cette fois, et bien que le choix fut plus que difficile, voici la liste de mes livres préférés

Le Petit Prince, A. de Saint-Exupéry


Un chef-d'oeuvre incomparable. Comment le décrire... Je pense que ce n'est pas la peine de vous raconter l'histoire, vous savez très bien de quoi je parle. Mais au-delà de la beauté du récit et du choix des mots, je crois bien que c'est la valeur sentimentale qui en fait un de mes livres préférés. Je me souviens de ces soirs où mon père nous lisait, à ma sœur et moi, ce livre. Je crois qu'il n'y avait pas de plus belle histoire pour nous donner goût à la lecture. Quand je pense que cette oeuvre est étudiée de la primaire aux études supérieures, c'est bien que les secrets de ce livre ne sont pas encore tous percés. 

Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé, J.K. Rowling

Oui, je l'avoue. Je suis une grande fan. Mon amour pour l'histoire de ce petit brun à lunettes a commencé en primaire, quand j'étais allée voir le premier film au cinéma pour l'anniversaire d'une copine de classe. C'était en CE1 si je ne vous dis pas de bêtises, et depuis j'ai dévoré et redévoré les bouquins sans fin et sans faim ! J'en lis d'ailleurs au moins un par an. Peut-être est-ce la nostalgie de ce bonheur qu'ont pu m'apporter ces lectures durant mon enfance et adolescence, mais s'il y a bien une saga que j'ai adoré lire sans lassitude, c'est bien celle-là. Le tome 6 restant mon préféré, allez comprendre pourquoi ... 

Le Journal de Bridget Jones, H. Fielding

Bridget mon amour. Quelle célibataire ne s'est pas retrouvée une fois dans ses péripéties ? J'aime la légèreté de l'histoire, les rencontres farfelues mais surtout ses bourdes. Qui n'a pas rêvé d'une histoire avec "Celui qui l'a vue courir en petite culotte dans son jardin", envoyé des messages plus que tendancieux à son collègue, ou vécu une rencontre assez particulière en soirée. Bref, Bridget on l'aime, je crois, parce qu'elle nous fait déculpabiliser d'être encore célibataire, d'enchaîner les rencards foireux, de faire des boulettes irrattrapables et de garder la pêche malgré tout ça. 

7 Jours pour une Éternité, M. Levy

Oui oui, j'ai mis du Marc Levy dans ma liste de livres préférés. Et alors ? Lecture très controversée mais qui pourtant fait partie de mes lectures obligatoires des grandes vacances. A chaque été donc son petit Marc Lévy, et celui-là fait partie de mes coups de cœur. L'histoire? Dieu et Satan font le pari de faire triompher le bien ou le mal sur Terre, et envoie pour cela leur meilleur agent chacun. Elle un ange, lui un démon, et sept jours pour faire basculer l'histoire. Je ne m'en lasse pas ! 

L'Amour dure trois ans, F. Beigbeder

Je l'ai dévoré, et ce plusieurs fois. J'aime ce style d'écriture, avec tellement d'auto-dérision et de pessimisme. Une bonne lecture qui change de ces histoires à l'eau de rose (que j'aime aussi je l'avoue) et qui nous permet de réfléchir sur notre situation. Je ne vais pas lancer un débat sur les adaptations cinématographiques, mais le roman est une pure merveille. Quant à l'histoire, je crois que tout est dit dans le titre, non? 

Ce que le Jour doit à la Nuit, Y. Khadra

Nous entrons maintenant dans les deux meilleurs livres que je n'ai jamais lus. Celui-là se passe durant la guerre d'Algérie. Une histoire d'amour impossible comme je les aime, un contexte de guerre, le roman parfait. Mais je pense que si je l'ai autant aimé, c'est qu'il me rappelle une histoire familiale. Comment ne pas craquer ? Je ne peux que le conseiller. Yasmina Khadra a une plume incomparable, avec tellement de vérité et de poésie que je n'ai pas pu finir un autre de ses livres, L'attentat (difficile à lire dans le métro je vous avoue). En tout cas, ce livre est une pure merveille, et pour les non-lecteurs, il y a bien entendu un film, mais il faudrait 10 heures de film pour retranscrire toute l'émotion du roman. 

Mange Prie Aime, E. Gilbert

On m'a un jour dit que si je devais être un livre, ce serait celui-ci. Evidemment cette personne ne me connaissait pas assez personnellement pour savoir que c'était comme une Bible pour moi. Je crois que j'ai bien dû le conseiller à toutes mes amies. L'histoire d'une femme de 40 ans qui part autour du monde pour se retrouver. 3 pays, 3 cultures, 3 manières différentes d'apprécier la vie. Comment rebondir après une rupture, comment aimer la vie, et surtout comment laisser quelqu'un entrer de nouveau dans notre vie. S'il y a une phrase que je devrais retenir, c'est bien "Pour avoir une vie équilibrée, il faut accepter que quelqu'un vienne rompre notre équilibre personnel". Je crois que tout est dit. 

Et voilà mes chats, je crois que j'ai à peu près tout dit de mes livres préférés de tous les temps. Bien entendu, la vraie liste est immense, et je ne cesse de faire de belles découvertes. D'ailleurs, un article sur mes lectures du moment vous intéresserait-il ? Et vous, des livres à me conseiller ?

A très vite,

Ludivine

Aucun commentaire

Retour en haut