Les petits bonheurs de 2017


Mes chats,

Il n'est jamais trop tard pour vous souhaiter la bonne année. J'ai pris, je crois, un peu de temps pour moi, pour souffler, réfléchir, faire le point. Oui, réfléchir à ce que je voulais vous dire, mais surtout ce que je voulais me dire. Car, soyons honnêtes, j'ai beau écrire des articles pour vous, je dois vous avouer que c'est toujours un plaisir pour moi de les relire. Me rappeler qui j'étais, quel était mon état d'esprit à l'époque, et où j'en suis dans l'avancée de ma vie. 

Et donc par ce dimanche après-midi gris et triste, j'ai relu mon article sur mon bilan de 2016 (ici). J'y ai retrouvé une jeune femme avec une soif de liberté intarissable et des rêves à n'en plus finir. C'était il y a à peine un an, mais j'ai l'impression que c'était il y a une éternité. J'ai grandi, j'ai mûri. Je crois que c'est ce que 2017 m'a apporté de plus beau. Certes, mes grands rêves ne se sont pas tous réalisés, mais j'ai avancé, et plus que tout, j'aime la personne que je suis en train de devenir. Il n'y a pas de honte à se dire ça. Quand je regarde en arrière, la jeune femme innocente que j'étais et qui n'osait pas s'assumer, je peux dire que j'ai bien changé, et changé en bien. 

Mais s'il y a bien une chose que 2017 m'a apporté, c'est de prendre le temps de profiter des petits plaisirs de la vie. Ces bonheurs simples que l'on ne soupçonne pas, auxquels on ne fait presque pas attention. Un baiser à 3 heures du matin, une soirée qui se termine au lever du soleil à Lisbonne, un verre entre amis, un repas en famille, un message qui nous a touché, une rencontre inattendue. Tous ces petits bonheurs, je les ai écrits chaque semaine pour les ranger dans un "Pot à Bonheurs". Et puis, 2017 touchant à sa fin, j'ai ouvert le pot. Et quel bonheur... Une vague d'ondes positives s'est échappée de ce pot, et ce fut, je crois, la plus belle façon de faire le bilan de l'année qui s'était écoulée. Car c'est bien connu, les souvenirs négatifs sont plus ancrés dans notre mémoire, alors que les bonheurs simples passent souvent inaperçus. 

Vous allez vous demander pourquoi je vous raconte tout ça. Eh bien parce que cette année, je ne vous souhaite pas des rêves irréalisables, des destinées à poursuivre. Non, cette fois, cette année, je décide d'être plus terre-à-terre, plus réaliste. Je crois que je vieillis (rires). Cette année, je vous souhaite le bonheur. Mais pas le bonheur avec un grand B. Ce bonheur qui paraît inaccessible et irréel. Non. Je vous souhaite de savoir apprécier tous ces petits bonheurs que la vie nous apporte au quotidien. Je vous souhaite de tendre la main à ces rencontres inattendues qui peuvent bouleverser votre vie. Je vous souhaite de sourire le matin dans le métro, et de recevoir des sourires en retour. Je vous souhaite des dimanches après-midis câlins, des vendredis soirs à vous déhancher, des soirées qui se terminent au petit matin. Je vous souhaite de goûter au bonheur de voir un lever de soleil, et ce même si vous avez quelques verres de vodka dans le sang. Je vous souhaite d'être heureux, tout simplement. De rendre heureux, tout simplement. 

Merci pour tout ces moments de bonheur que vous m'apportez, 

Très belle année 2018, 

A très vite, 

Ludivine

Aucun commentaire

Retour en haut